La gravure du linoléum s'avère un peu plus difficile que prévue. Malgré les consignes de sécurité expliquées pour ne jamais mettre sa main devant la gouge, qui peut déraper, certains enfants se font de petites blessures. Rien de grave, mais j'envisage donc d'autres solutions pour ceux qui ont du mal. Un lino plastique beaucoup plus souple, façon parquet est testé avec succès. La deuxième phase est aussi à l'essai : On encre tour à tour avec de la peinture acrylique et de l'encre d'imprimerie. Il faut ajuster la texture de la couleur et la profondeur des traits gravés qui se remplissent quelquefois. On s'entraide, on expérimente et on observe: Déjà de belles surprises sont révélées...

P1100619

P1100620

P1100621

P1100622

P1100632P1100628P1100629P1100631



P1100633

P1100636

P1100635