"Le bouillon a dû mal les surveiller, certains enfants sont déjà partis en vacances pour venir faire les 400 coups dans notre atelier ! Consigne: 1 séance, 3D". On se creuse la tête pour essayer de comprendre la proposition et surtout trouver des solutions pour y répondre. (Le bouillon c'est bien sûr le surveillant, dans "le petit Nicolas", on s'en souvient). Comment faire des enfants en volume très rapidement ? Qu'est-ce que ça veut dire les 400 coups ? On a de la chance Pema vient justement de voir un vieux film en noir et blanc qui s'appelle comme ça. Elle nous explique que c'est "des bêtises". C'est décidé, on va fabriquer les enfants de manière éphémère en pâte à modeler et on les photographiera en action dans l'atelier ensuite. Vite vite on a peu de temps mais c'est très excitant. Avez vous des solutions pour modeler des corps qui ne perdent pas trop facilement leurs bras et jambes ? On apprend à travailler la pâte d'un seul bloc.

P2180164

P2180161

P2190008P2190007

 

 

 

 

 

 

Mais quel genre de bêtises peuvent ils bien faire dans notre atelier ? Vous n'avez pas idée, c'est pas grave les papillons en ont à revendre ! Ensemble nous apprenons à prendre en photos nos sculptures en situation ("In situ" comme on dit).

DSCN3743

DSCN3742

 

 

P2180180

 

P2180184

 

P2180186

 

 

 

 

 

P2180176

 

P2180198

 

P2180208

P2180217

 

 

P2180203

 

 

 

P2180230P2180213

 

P2190243P2180232

 

P2190273

 

P2190263

 

P2190266

 

 

P2190287

P2190259

 

P2190253

P2190292

 

P2190275

 

 

 

P2190271

P2190288P2190256

P2190295

 

P2190278P2190301P2180242P2190307

 

 

 

Après s'être bien défoulés dans tout l'atelier, les papillons ont souhaités faire une photos de groupe avant de faire disparaître leurs sculptures éphémères. Les personnages sont redevenus de simples boules de pâte à modeler, prêtes à resservir pour notre prochain délire !

Pour ce projet nous avons regardé les Arborigènes, sculptures in situ, d'Ernest Pignon Ernest

ernest_pignon_ernest les arborigenes recadré

Voilà, je vous souhaite à tous de bonnes vacances d'hiver.

"Faites bien les 400 coups" mais ne vous cassez rien !